fêter les rois autrement
27 décembre 2020

Pourquoi ne pas fêter la galette des Rois autrement ? Les conseils d’Anna, grand-mère catalane.

Par Coralie

En cette période d’entre 2 fêtes, en Espagne, l’effervescence est à son apogée. Dans quelques jours, les Espagnols fêteront “Les trois Rois“. Dans le calendrier familial, c’est une fête très importante. Ils organisent autrement l’arrivée des Rois Mages, mes invitées vont vous initier à cette tradition !

Andréa et Anna habitent en Catalogne, dans la périphérie de Barcelone. Comme moi, Andréa apprend l’allemand. Nous suivons, toutes les deux, le même cours en ligne…Et même dans la langue de Goethe, son accent chaud du Sud résonne ! Il y a quelques semaines, je lui ai parlé du défi des 52 portraits. Elle m’a immédiatement proposé son aide, et même plus ! “Je parle aussi un peu français, nous pourrions donc communiquer dans ta langue maternelle ! Ma belle-mère est grand-mère, je vais lui proposer ! “. 

Cela tombait à pic, il y a deux ans, Maria, une Madrilène, m’avait partagé son attachement lié à la “Fête des 3 Rois”. Je ne connaissais pas du tout, à l’époque, la ferveur populaire des Espagnols pour cette fête. Cependant, j’ai vite compris qu’en Espagne, à cette période, il existait un moment beaucoup plus fêté qu’en Belgique ou en France. Alors que font Andréa et sa belle-mère pour “Les Trois Rois” ? Que préparent-elles à cette occasion ? Nous allons le découvrir dans l’interview.

On change un peu les habitudes.

Contrairement aux autres invités, vu la maitrise des langues, j’ai proposé une interview écrite, dans un premier temps. Ensuite, celle-ci serait complétée par un appel visio…un peu en allemand, un peu en français, un peu en charabia…Nous nous sommes comprises et cela a aussi permis un joli cadeau. Je vous le partage, un peu plus bas dans l’article !

Aujourd’hui,”Faut pas pousser MamY“, retourne donc en Espagne pour découvrir une tradition(Il y a quelques mois, Benoit nous avait déjà parlé de ce pays, où il retrouvait sa fille et ses petits-enfants expatriés, voici l’article)

Une fête très attendue par les enfants, mais aussi par les grands-parents !

Cette année, la fête sera différente, en raison des mesures sanitaires liées au Covid. Mais “Àvia Anna(grand-mère en Catalan) et Andréa décident de me parler de la fête traditionnelle. Le 5 janvier, les enfants attendent avec impatience la cavalcade des3 Rois” : Il y a un défilé dans les rues où partent les 3 Rois et leurs suites. Ils jettent des bonbons aux enfants. Et quand part la cavalcade, que le cortège est fini, les enfants livrent une lettre où ils écrivent les cadeaux désirés”.

Melchior, Balthazar et Gaspard apportent souvent les cadeaux pendant la nuit : “Les enfants vont chez les grands-parents pour collecter les cadeaux que les 3 Rois ont laissé”.

Quelques adaptations régionales.

Selon la région, le cortège traverse la ville différemment, un article du Guide du Routard, nous apprend même qu’à Barcelone les Rois Mages arrivent par la mer et parcourent les Ramblas : “À Barcelone, le spectacle vaut le détour puisque les Rois arrivent par la mer en début de soirée (vers 19 h). Au moment où Balthazar, Melchior et Gaspard atteignent la terre ferme, 21 coups de canon sont tirés à partir du château de Montjuic. Une fois descendu, chaque roi prend place sur un carrosse en carton-pâte qui part de la place Portal de la Pau et remonte les Ramblas en direction du centre de la ville, la place Catalunya. Accompagnés de gens déguisés, de musiciens, de danseurs, jongleurs et acrobates, les trois Rois mages lancent des bonbons à la foule, surtout aux enfants, venus nombreux pour les voir. Entre 19 h et 21 h 30, c’est donc le raout à Barcelone. Musique, lumières et défilé, tous les ingrédients sont là pour honorer l’entrée des Rois dans la ville ! Un spectacle à voir au moins une fois dans sa vie, pour ceux qui ont gardé leur âme d’enfant.” Sources : Comme les Rois Mages en Catalogne.

Et quand dans nos contrées, les petits prévoient la carotte pour Saint-Nicolas, les enfants espagnols remplissent des seaux d’eau pour les chameaux. Les Speculoos sont troqués contre un gâteau !

Fêter les “Rois” autrement ? Mais comment ?

Avec le tirage des Rois par exemple et le gâteau ! Car en Catalogne, cette spécialité culinaire est bien différente de notre tarte à base de pâte feuilletée.

Ils dégustent le 6 janvier la “Tortell de Reis”. Anna explique : “une tarte ronde, apparentée à une petite brioche, dans laquelle il y a de petites surprises : un petit roi et une fève qui est un haricot. Celui qui trouve la fève paie la Tortell ! Et celui qui trouve le Roi est couronné ! C’est notre tradition”.

Je sens que cette idée de haricot sec pourrait faire son chemin, afin d’ajouter encore un peu plus de suspens dans les maisons  !

Pourquoi ne pas tenter la recette, je vous livre une recette d’élèves en catalan ! Elle est ici !

Une question me vient : ” Pensez-vous qu’en Espagne certains radins refusent de manger de la galette par peur de payer l’addition ? “;-)

Vous avez donc, à présent, quelques astuces pour adapter votre fête à la mode catalane !

Moi, aussi, les Rois Mages m’ont amené un cadeau, avec un peu d’avance.

Sur un malentendu, j’ai reçu mon cadeau en direct de l’Espagne. A mon avis, mon allemand n’est pas encore au top ! De ce fait, mes invitées ont compris qu’elles devaient me livrer une “vidéo”. Quelle surprise en ouvrant ma messagerie de découvrir les images amateures d’Anna et Andréa dans leurs univers.

L’accent Catalan en prime !  Après les accords d’usage, Anna et Andréa m‘autorisent à publier leur interview.

Voici donc la vidéo :

Merci à Andréa et Anna pour ce treizième portrait sur 52. (Les autres portraits sont ici).

Je choisis comme conseil : “Fêtez les traditions d’ici et d’ailleurs”.

C’est une excellente manière de s’ouvrir au monde et de voyager à partir de chez nous.

Je vous souhaite à tous, une très belle fin d’année, nous nous retrouvons la semaine prochaine pour découvrir “Un papi spécialiste de trottinette “.

A bientôt

 

Coralie

 

Qui est mon portrait.

Anna est grand*mère d’une petite-fille et d’un petit-fils de 4 et 5 ans.

Au quotidien, elle aime réaliser des activités “de plaisirs partagés” avec ses petits-enfants. Les jeux, le dessin et surtout la peinture.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager! ;-)
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •