organiser le tri à la maison
4 janvier 2021

Organiser sa maison : faire le tri des objets des enfants pour une seconde vie !

Par Coralie

A chaque période de vacances, c’est le même topo : on trie ! On organise la maison : les vêtements, les jouets, les babioles, les bibliothèques et tout le reste !

Parfois, une fois triés, certains objets destinés à une autre vie, restent bloqués chez vous…comme si ils avaient un « PRI »(Permis de rester indéfiniment).

Et là, « Faut pas pousser MamY » se dit qu‘il y a quelque chose à faire…et visiblement nous ne sommes pas les seuls !

Dans cet article, je vous propose quelques idées pour organiser la maison,  faire le tri, mais surtout d’offrir une seconde vie aux objets.

Le tri, une vraie question intergénérationnelle…

La preuve, quand j’arrive chez Mamie Colle qui me demande : « Je peux revendre le lit parapluie ? » Ou quand je cherche un bouton chez Mamy Juju qui a des miliers de boutons dans des boites à biscuits !

Je le vois aussi, quand je parcours mon fil d’actualité.  Quand les PetShops ont remplacé les photos de profils de mes amis (Monnnnn elle a mis quoi comme lentilles ? Ah non, ca va ce n’est pas elle, c’est un Petshop ! ) Ou encore, quand je constate votre ingéniosité pour créer des lots. Par âges, par activités comme « Lot vacances au ski » ou encore « Lot pour enfant qui aura un beau bulletin » (Non celle-là, je l’invente, mais on y est presque ;-)). Rassurez-vous, je comprends votre désarroi et je me rassure en me disant que je ne suis pas la seule dans le cas !

Aujourd’hui, je vous aide, je vous propose quelques conseils et astuces pour les tris et les secondes vies…

Etape 1 : S’or-ga-ni-ser ! (ou s’organiser si vous êtes pressée).

Et oui, car souvent une seule session n’est pas suffisante comme pour les abdos…Faîtes-vous un petit planing tri avec des sessions de minimum 2 heures. Avant de commencer, prévoyez tout le matériel nécessaire.

Si vous avez réellement aucune motivation lors d’une session programmée, essayez quand-même de vous mettre à la tâche 10 minutes. Au bout de ces 10 minutes, choisissez ; stop ou encore ?

Etape 2 : le « tri » ou faire les foins comme dirait MamY !

Il y a quelques années, je me suis inscrite à une initiation en « Home Organizing«  (Organisation de la maison, mais en anglais ça fait plus sexy ;-)). Celle-ci était animée et créée par Elodie Werry, une jeune belge. Depuis, cette entrepreneuse s’est associée à son compagnon et offre, différentes types de conseils et d’accompagnements. Vous trouverez les renseignements sur son site : Elodie Wery & Co.

Aujourd’hui, lors de chaque vacance et de tris associés, j’applique au moins un conseil lié cette initiation. Dans l’art de l’organisation et du rangement de son domicile, je réalise, au minimum, la technique des 3 zones ou « tas ». Et bonne nouvelle, les enfants peuvent s’impliquer dans cette technique ! Il vous suffit de créer trois zones délimitées dans la pièce à ranger (souvent la chambre).

La zone « on jette », qui sera souvent très petite, la zone « on garde » qui est souvent à l’opposé de la zone précédente surtout par sa taille…et la « zone seconde vie« .

Depuis quelques années, je m’entraîne également à déplacer des objets de la zone « on garde » vers la zone seconde vie…Voici quelques-unes de mes astuces et idées.

Etape 3 : la seconde vie ou le « ça peut toujours servir de mon Pépère ».

Et oui, il avait bien raison mon Pépère Roger, mais quand j’ai vidé son chalet de jardin, j’ai surtout compris que cela pouvait plus servir à d’autres qu’à lui-même.

Une mini-révélation ! Qui a encouragé cette réflexion : « Et moi, à la maison, dans les objets gardés, lesquels pourraient être plus utiles aux autres ?

Et pour une nostalgique, comme moi, il n’est pas toujours facile de se séparer d’objets qui sont chargés en émotion. Le premier pyjama porté par la puce à la maternité, le premier dessin qui ressemble plus à un gribouillage, les cartes d’anniversaire des 1 an, 2 ans…des 10 ans, la farde de bricolages de première maternelle, de la deuxième maternelle, son livre d’histoires préférées, mais elle aimait beaucoup celui-ci aussi, le premier livre lu seule…bref, j’ai toujours une excuse ! Et quand je n’en ai pas, ma fille en a une !

Cependant, j’y travaille et j’ai trouvé quelques éléments qui m’aident à me séparer de certains objets.

Ce qui m’aide dans mon tri…

  • boite à jouets à donner

    Une boîte à jeux et livres.
    Photo de Liam sur Unsplash.

  • Offrir à la Ressourcerie ou chez Oxfam tout ce qui m’a été offert en seconde main et qui est encore de bonne qualité : nous avons reçu un jour ce cadeau pour une durée déterminée, il nous a servi, fait plaisir…il est temps qu’il continue sa route. Je suis une adepte des ressourceries, par contre, j’ai appris en réalisant cet article qu’Oxfam organisait aussi des récoltes. Plus d’infos ici.
  • Offrir à d’autres enfants des éléments qui ont procuré beaucoup de joie à mon enfant : me souvenir combien ce déguisement nous a fait rire ou ce livre a été relu, l’offrir dans une institution d‘enfants placés, dans un foyer mères-enfants, à la garderie de l’école. De nombreux lieux permettront à ces objets de vivre une seconde vie, un peu à la Toy Story !
  • Organiser un système de prêts pour les grands-parents de mon entourage : siège auto, parc, chaise haute,…ce prêt de matériel représente souvent une aide ponctuelle appréciable pour les grands-parents qui accueillent momentanément les petits-enfants. Mais aussi pour les copains des copains en transit…par contre, pour les autres parents, j’ai peu prêté car ils ont déjà souvent tout ce qu’il leur faut.
  • Proposer une boite à livres dans la classe de l’école, une boîte à jouets lors de la fête scolaire…pour initier les enfants au plaisir du troc et de la seconde main.
  • Utiliser différement l’objet : et là Internet regorge d’idées ! Par exemple, vous feriez quoi d’un trampoline ou d’un lit bébé ? Recherchez, vous allez être étonnés !

 

 

Etape 3 : récolter un peu d’argent par la revente des objets.

Pour 1001 et une raison, la revente est une nouvelle habitude. En effet, certaines pièces sont coûteuses, et les budgets vêtements, livres, jouets…sont des postes importants dans tous les budgets familiaux.

Récupérer de l’argent pour réinvestir, est un bon plan. Parfois, nous avons besoin de cette incitation, pour que l’objet ne reste pas au grenier, ou dans une caisse bien rangée.

J’ai volontairement décidé de ne pas vous parler de la revente sur les sites connus et généraux de seconde main et sur les réseaux sociaux. Pour ma part, je suis souvent déçue de l’aspect chronophage de ces petites annonces et leurs résultats très limités.

Cependant, je voulais vous parler d’un nouveau site qui a vu le jour grâce au confinement : la récup.

Ce projet a été construit par l’équipe du site « Jouons malin« . Depuis longtemps, ils avaient cette idée, mais par manque de temps, ils ne pouvaient la développer. Voici ce que je trouve intéressant dans la démarche :

  • les petites annonces sont relues avant d’être publiées afin qu’elles soient les plus complètes possibles,
  • vous ne vous retrouvez pas entre une cafetière et un socle de douche, les personnes qui consultent ce site, représentent un public intéressé par les jouets et livres d’occasion,
  • vous pouvez faire une sélection selon l’âge, la région géographique, le matériau de construction…
  • il y a également un « coin des professionnels« 
  • entrer dans une démarche plus solidaire et écologique

Vous allez tester ?

Vu que je ne suis pas en Belgique, je n’ai pas encore testé cette possibilité, si vous le faites, laissez-moi un petit message avec votre avis.

Détail important, le site est tout jeune, donc peu de concurrence pour l’instant 😉

Notez que, de plus en plus de commerçants, proposent eux aussi des « Rayons secondes mains », et si ce n’est pas encore le cas pourquoi ne pas leur proposer ?

Enfin, quand vous décidez d’acheter un vrai beau jeu ou livre, je vous invite à pousser la porte de commerces de proximité. Ils sont, souvent, gérés par des passionnés qui au lieu de vous vendre un simple livre ou jouet, vous offrira une pièce réellement adaptée que vous garderez très longtemps.

A l’ancienne…

Les marchés aux puces, sont aussi une alternative très amusante pour les enfants. Réaliser l’étalage, fixer les prix, tenir la caisse, marchander…quand ils seront à nouveau permis, c’est une excellente activité à organiser. Surtout quand la cagnotte récoltée permet d’acheter de nouveaux trésors chez son marchand de jouets préféré ou au marché ! Cependant, le désencombrement ne sera pas forcément atteint, je préfère vous prévenir 😉

Et en bonus l’idée 10, au lendemain des vacances…

Je vous livre par la même occasion, mon idée 10.

Pour lorsque l’heure sera venue de reprendre le chemin des « habitudes » : école, télé-travail, travail…

J’aimerais vous raconter une petite histoire à ce sujet. Un jour de reprise au travail, un volontaire de l’association dans laquelle j’étais engagée, m’a téléphoné.

Il voulait prendre de mes nouvelles car  : « On n’a jamais autant besoin de vacances que le jour de son retour ».

C’est tellement vrai…et encore plus après cette année éprouvante. Mon idée 10 est donc de se créer des moments de vacances dans notre route d’habitudes. Prévoir, dès ce soir, avec la famille élargie et les proches, des petits moments qui vous permettront de vous sentir en vacances…Un barbecue en février, dormir sous-tente dans le jardin des grands-parents à Pâques, organiser un réveillon du solstice d’été, mettre sur pied le plus grand tournoi de billes du village cet été (envie de jouer aux billes de manière originale, découvrez mon article ici). Attention, je ne vous parle pas de bonnes résolutions, mais de jolies destinations qui vous permettront de vous évader vers les « Petits Bohneurs ».

Une série de petits bonheurs qui ponctueront votre quotidien. Et si notre site peut vous y aider, ce sera, pour ma part, une année réussie.

En attendant, « Faut pas pousser MamY » continuera à vous offrir ses portraits et expériences positives entre générations.

A bientôt.

Coralie

 

 

 

 

 

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager! ;-)
  •  
    415
    Partages
  • 415
  •  
  •  
  •  
  •