Le crocodile représente une peur
10 septembre 2020

L’essentiel c’est de se lancer !

Par Coralie

Comme quand on décide de combattre des crocodiles…

Je suis seule, face à mon ordinateur. Ma tasse de café est, à nouveau, vide, pas un seul mot tapoté sur mon clavier. Cette tasse désemplie est le signal qui confirme, qu’une fois de plus, je me pose 1001 questions...

Clairement, cette idée de blog est folle. Ceux qui me connaissent, un peu, savent bien que j’ai toujours eu un petit grain de folie, mais

Pour l’anecdote intergénérationnelle, car c’est quand même l’objet de mon blog, ma grand-mère doutait parfois de ma santé mentale ! Je me souviens qu’elle disait à mon grand-père : « Cette enfant n’est pas normale ».

Avant de juger MamY, découvrez plutôt le contexte…

Tout ça à cause des Etats-Unis !

J’entendais ces mots, quand je traversais la maison à l’aide d’un sprint qui m’amenait des toilettes à notre porte d’entrée…

« MamY » ne savait pas que si je courrais aussi vite, c’est parce que j’avais une bonne raison ! Ma sœur, « SandY », m’avait partagé le secret des crocodiles des Etats-Unis !

Comment ça, vous ne savez pas ? Et bien dans les années 80, dans les plus grandes villes qui vendent du rêve aux Etats-Unis, des crocodiles seraient sortis des toilettes quand on tirait la chasse !

Du haut de mes 8 ans, la meilleure solution de survie était donc de tirer la chasse et de courir le plus vite possible à l’autre bout de la maison. Au risque de paraître folle, j’étais au moins vivante.

Mais voilà, aujourd’hui le doute de folie revient et mon crocodile a pris la forme d’un blog.

J’ai donc deux choix

  • fermer le clapet de l’ordi aussi vite que la planche des toilettes pour m’enfuir,
  • ou continuer… 

Je n’ai plus 8 ans, j’en ai juste 30 de plus, et je n’ai plus les mêmes capacités en sprint. Mais ce n’est pas ça qui me fait continuer.

Qu’est-ce qui me motive ?

Ce qui me fait suivre cette idée c’est l’ENVIE.

L’envie d’écrire des histoires, de rencontrer des « experts de vie », de signer parfois des articles pas terribles, qui me motiveront à faire mieux, de douter et d’y aller.

C’est l’envie de partager en francophonie, ces liens tissés entre différentes générations de coeur ou de sang, pour qu’ils deviennent inspirants ou réconfortants. C’est  d’informer et osons le mot « aider » certains lecteurs.

C’est l’envie d’en parler avec ma MamY, elle qui ne connaît pas bien internet, de lui demander si je peux prendre une photo où elle se fera toute belle pour partager sur la toile…Qu’elle puisse parcourir avec ses soignants le site, voir toutes les belles histoires qu’elle m’a transmis. Pour qu’elle se sente encore vivante même si parfois elle, aussi, combat de drôles de crocodiles…

C’est l’envie d’enregistrer ma voix, de me former dans des secteurs que je ne connais pas encore, de remercier mes proches et amis qui m’ont encouragée.

C’est l’envie de donner un nouveau tournant à ma vie, de vous rencontrer et de partager avec vous.

C’est l’envie de ressentir cette sensation de sérénité, comme quand on ferme la porte des toilettes, calmement, sans courir. Et se demander pourquoi on n’avait jamais essayé quand on constate qu’aucun crocodile n’est venu nous manger !

Et vous, qu’est-ce qui vous motive à bousculer vos habitudes ?

Merci pour votre lecture.

Coralie

 

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager! ;-)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •