christophe pékin express
16 mai 2021

De retour de “Pékin-express” Christophe, le jeune grand-père, est mon nouveau portrait !

Par Coralie

Ils nous ont fait vibrer tout au long de la course ! Beaucoup de téléspectateurs, de cette célèbre émission “Pékin-Express”, ont apprécié le duo formé par Claire et Christophe. Ce papa et sa fille, nous ont montré la puissance du lien filial et les forces que pouvaient représenter cette collaboration entre générations. Devenu grand-père, pour la première fois, lors du tournage, Christophe a accepté de prendre un peu de temps pour répondre à mes questions.

Ses meilleurs moments lors de l’aventure, son regard sur l’intergénérationnel dans notre société, son évolution depuis cette expérience et son humour...Cette interview nous permet de retrouver Christophe, mais aussi, de découvrir d’autres facettes de sa personnalité.

Un duo “L’un pour l’autre”, dans cette course “Pékin Express”.

Depuis quelques jours, Christophe reçoit de nombreux courriers et marques de sympathie. Selon lui, c’est surtout l’amour filial qui a touché les téléspectateurs : “Beaucoup de personnes nous disent avoir été très émues par notre duo. Je pense que c’est l’amour filial qui a touché les téléspectateurs. Quand je parle de ce lien, je parle d’amour filial, mais dans les deux sens !” 

Et si certains ont qualifié ce duo de “Chic et Choc”, Christophe ne partage pas cet avis : Il n’y a aucune notion de choc entre nous, chacun d’entre nous apporte quelque chose à l’autre. Par exemple, j’essayais d’apporter un certain recul à Claire, je réfléchissais souvent à ce que j’allais mettre en place pour qu’elle puisse supporter un éventuel échec. Claire, m’apportait son énergie, ses encouragements.”

Un voyage à la découverte des autres et de soi .

Et même si les conditions sanitaires ont modifié le périple initialement prévu par les organisateurs de “Pékin express”, les candidats ont parcouru  les routes de 3 continents.  Pour rappel, et pour ceux qui ne sont pas encore fans de cette émission, chaque soir au terme des étapes, les candidats recherchent l’hospitalité pour la soirée et la nuit.

Alors que les mesures de distanciations étaient d’actualité pendant le tournage, Christophe a été surpris par l’accueil reçu. Mais c’est un moment précis qu’il décide, nous partager“Je suis chrétien. Grâce à ce voyage, j’ai vécu l’Evangile. J‘ai été particulièrement touché lors d’un repas dans une famille de 3 personnes à Ankara. Quand nous sommes arrivés, le repas était prêt. Cependant, ils ont décidé de partager ce qu’ils avaient préparé pour trois en cinq. Je suis originaire du Nord, nous avions une tradition de toujours dresser une assiette pour un invité éventuel…Nous avons été accueillis dans des relations véritables : simplement se réjouir de la présence de l’autre et de manière totalement désintéressée.”

Quelques mois avant l’émission, Christophe reçoit un appel pour héberger, quelques jours une réfugiée irakienne : “J’ai vu cela comme un symbole, quelques mois après, ce serait à mon tour d’être sur les routes, certes dans des conditions différentes. On a toujours besoin des autres, nous avons accepté.”

Des concours de bonheur.

Et si nous avons pu découvrir son attrait pour le jeu, dans cette émission, Christophe me confie qu’il est, au quotidien, très joueur.

“J’ai été amené à beaucoup voyager dans ma vie professionnelle. Et, très souvent, quand je prenais le taxi, le chauffeur me demandait comment j’allais. Je lui répondais toujours très bien, car je suis l’homme le plus heureux du monde.”

Vous imaginez que cette réponse intriguait et lançait le débat ! Mon invité complète “Le bonheur est quelque chose dont il faut prendre conscience et protéger. Par ces petits concours, j’invitais mes interlocuteurs à prendre conscience de ce qui les rendait heureux. J’aime beaucoup la citation de Prévert qui dit que l’on reconnaît le bonheur au bruit qu’il fait quand il s’en va.”

Et depuis peu, Christophe a encore gravi un échelon dans l’échelle du bonheur, il est grand-père !

Rejoignez Christophe sur son Instagram en cliquant ici

Être grand-parent, une autre grande aventure !

Mon portrait m’apprend d’ailleurs qu’un petit cousin est venu rejoindre Anatole. “Je suis un grand-père très ému. C’est une grande joie de revivre des choses que nous avons vécues, sans les inconvénients ! Les grands-parents ne profitent que de ce qui est bien 😉 Je ne donne pas de conseils aux parents, car être parent est une expérience qui s’apprend, mais qui ne se dit pas. J’ai vécu et je vis beaucoup de choses formidables en famille.”

Comme pour la majorité de mes portraits, avant de réaliser cet article, je ne connaissais pas Christophe.

Comme pour les 32 personnes interrogées à ce jour, cet article contribue à montrer la richesse et le recul intéressant que peuvent apporter les grands-parents dans nos sociétés.

A la suite de cette interview, je garderai, comme moment fort partagé, la citation de Prévert relative au bonheur.

De même que l’accueil réservé à mon projet par Christophe, dès ma demande d’interview. Merci Christophe.

Rendez-vous la semaine prochaine, pour découvrir un nouveau portrait.

Coralie

 

Et les fameuses images de la finale…

 

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager! ;-)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •