fete-grand-pere
4 octobre 2020

Aujourd’hui, “Faut pas pousser PapY !” C’est la fête des grands-pères !

Par Coralie

Oui, la fête des grands-pères existe, en voilà une bonne ! Et elle a lieu ce 4 octobre 2020 en Belgique et en France.

Et tu ne nous as pas prévenus, pour lui acheter un petit quelque chose ?

Et bien non, et c’est voulu !

Car depuis la création de la fête en 2008, son initiateur, Franck Izquierdo, auteur jeunesse et artiste, a été clair: il ne souhaite pas que cette fête soit commerciale. J’ai relevé ses propos mais aussi une foule d’autres renseignements sur le site de l’ I-calendrier.

L’initiateur a pour objerctif de dédier cette journée aux Papinou, Pipou, Papou, Pépère…soit par un hommage, soit par un moment partagé en famille. Une nouvelle tradition à fixer dans nos calendriers, le premier dimanche d’octobre.

Mais quand grand-mère fait de l’ombre à grand-père pour sa fête…

J’entends certaines méchantes langues jusqu’ici dire : “Ah ça, ce n’est pas la première fois !“. Mais passons…Ce n’est pas le sujet du jour ! 😉

Comme plusieurs d’entre vous, j’imagine, je connais la fête des grands-mères. Les commerçants, les médias,…la relaient assez bien. J’ai d’ailleurs appris en réalisant cet article, qu’elle avait été inventée par la marque de café “Grand’Mère”! Vous savez celle qui utilisait le fameux jingle pour sa publicité “Grand-mère sait faire un bon café,grand-mère c’est faire du bon café”. Cette petite entreprise avait pris ses quartiers à la frontière belge, dans le douaisis, pour contre balancer les fraudeurs”. Ceux-ci, avaient pris l’habitude de traverser la frontière avec du café torréfié dans les Flandres le “Grootmoeder”. Un couple, sentant la bonne affaire, a décidé d’ouvrir leur commerce et de faire un clin d’oeil aux fraudeurs en le nommant “Café Grand’Mère”. Si l’évolution de cette entreprise, assez douée en marketing, vous intéresse, voici où j’ai pu découvrir “l’histoire Grand’Mère”. Je vous rassure, je n’ai pas un grain de café en échange!

Néanmoins, c’est peut-être l’occasion de me faire pardonner une “dette familiale“. En effet, lors de nos visites chez les soeurs de “MamY Juju” qui résidaient en France, nous amenions à chaque fois un kilo de café. J’estime, à ce jour, que ma famille a fait perdre plus ou moins une tonne de vente à cette entreprise. Par contre, à notre avantage, nous avons contribué aux ventes de la bière “Jeanlain” qui nous était offerte en échange…

Bref, revenons à notre sujet, j’avoue que c’est la première fois que j‘entends parler de la fête des grands-pères. Pourtant, cela fait 12 ans qu’elle existe…

Alors pourquoi les mamies font-elles de l’ombre aux papis qui sont aussi engagés auprès de leurs petits-enfants? Est-ce que la population craint un nouvel assaut commercial, un détournement de la fête comme nous les connaissons déjà pour la journée de la femme, la Saint-Valentin? Ou c’est tous les jours qu’on fête “Papou“? Ou encore, pourquoi fêter les grands-pères, car avant leurs avoir joué le tour d’être un “Papi”, ils ont, de toute façon, été un père! Ce sont de bonnes questions. Chacun peut aller de sa réflexion.

Néanmoins, personnellement, je trouve que l’idée de passer un moment ensemble le premier dimanche d’octobre est louable. Surtout si nous profitons de cette occasion pour passer du temps de qualité

 

A la découverte de grand-père !

Quel est son plat préféré? Pourquoi ne pas le déguster en famille?  Et même si c’est un croque-Papy, c’est cette simplicité et la convivialité qui sont recherchées !

Tous les papis ont des passions... Nous les connaissons? Il pourrait, peut-être, nous initier à ce qui le fait vibrer! Ruches, musique, Formule 1, balade en forêt, cuisine, jardin….Pourquoi ne pas prendre le temps d’une après-midi pour s’informer et expérimenter un peu plus son “loisir”? Suivez “Le guide”, Papou nous invite à la découverte !

Je connais des grands-pères gourmands, alors pourquoi pas confectionner un sachet de biscuits ou un délicieux gâteau aux pommes, car c’est de saison ! Et nous pouvons le partager tous ensemble pour le goûter...

Les grands-pères ont souvent des tonnes de dias et un vieil écran qui traînent dans le grenier. C’est le moment de les ressortir ! Les petits-enfants risquent d’être très curieux de cette technologie tout à fait nouvelle pour eux! Et en plus, on a besoin d’un assistant pour appuyer sur le bouton du tiroir! Attention cependant à faire une petite sélection, car entre la communion de l’oncle Arthur et le mariage de la cousine Appoline, le temps peut sembler long. Par contre, comme c’est comique de voir Papi et Mamie en habits de mariés ou les coiffures de maman quand elle était petite! Les vieux albums photos peuvent aussi avoir leurs succès.

Pour les grands-pères éloignés, place au spectacle! On peut répéter une chorégraphie, choisir un beau texte, créer une mini-vidéo avec un petit montage et appeller en visio-discussion.

Dans tous les cas, n’oubliez pas de terminer avec une séance de selfies pour compléter vos futurs souvenirs.

Ce ne sont que quelques idées, chaque famille pourra adapter à son histoire, à ses richesses et envies. Et si c’est trop court cette année, vous savez maintenant que cette fête se tient tous les ans, le premier Week-end d’octobre ;-).

 

Dans ces moments où nous avons besoin de nous retrouver, il y a 1001 façons de fêter simplement les grands-pères.

Bonne fête à tous les papis d’hier et d’aujourd’hui… Et vous, comment allez-vous fêter cela aujourd’hui ?

 

Merci pour votre lecture. Au plaisir de vous retrouver prochainement sur mon site.

Coralie

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager! ;-)
  •  
    99
    Partages
  • 99
  •  
  •  
  •  
  •